Trouver dans la page


M


retour au sommaire


mâ, mâque : conj ; seulement, que, quoique, pourvu que

macalon : s m ; petite meule de gerbes

macaraude : s f ; giboulée

macariau : s m ; geai, oiseau

mâcha : v a ; meurtrir ; cop mâchat : coup sans effusion de sang

mâche : s f ; espèce de salade. Voir rampon, grasse-poule

mâche-croûte : s m ; mannequin de carnaval. On portait autrefois Mâche-Croûte au bout d'un bâton doré.

mâchurâ : v a ; noircir, charbonner

mâcle : s m ; vapeurs, rôt, (maladie)

magnelet : s m ; petit corsage d'enfant, brassière

magnen : s m ; chaudronnier ou ferblantier ambulant

magni, mani : s m ; ver à soie

maillarde : s f ; vache de couleur rouge

maille, môille : s f ; câble, cordage ; coubrâ la môille : enrouler le câble

maillon : s m ; rouleau de bois

mailloussa, mayoussa : s m ; fraise, framboise

maiolo, maioro : s f ; bourgeon d'un hêtre

maître : s f ; partie principale, bloc qui forme le corps de la charrue

malatru, malatrugo : adj ; malheureux, euse, maladif, ive

malencogni : s m ; malade, faible

malheurta : adj ; ensorcelé, maudit

mami : s m ; espèce de lutin qui prend la forme d'un lièvre pour perdre les chasseurs

mamiau : s m ; pomme de pin

mandoula : s f ; amande, amandier

mandrot, malandrin : s m ; synonyme de Mandrin, bandit célèbre de grande réputation en Forez encore au 19° siècle

maneille, manille : s f ; anse d'un seau, d'une cruche

manelî : s m ; sonneur de cloches

mango, mangon : s m ; manche d'un outil ; mal mangounot : mal emmanché ; se démangougnâ : se démancher

manôre : s f ; manoeuvre, ouvrier à la journée

manti : s m ; nappe, couverture, morceau d'étoffe qui borde la cheminée ; serviette pour envelopper le pain

marâ : v n, v a ; travailler péniblement, piocher avec la mare

mara : s f ; houe, pioche

maraire : s m ; manoeuvre, terrassier ; ce sont habituellement les Veleyats (habitants du Velay) qui font ce travail fatigant ; leur sobriété est proverbiale.

maranchâ : v a ; tailler, émonder

maraud : s m ; chat, matou

marchandiso de Fourés : exp ; pacotille

marchon : s m ; poutre, chevron

mardia ouai ! mardia non ! : escl ; juron des montagnards

mare : s f ; rive droite de la Loire ; galarne : rive gauche de la Loire

maréchale : s f ; première couche de la houille

marella : s f ; petite marguerite sauvage

marenda : s f ; goûter, collation

mare-nu : adj ; entièrement nu

margouilli : s f ; poule d'eau

margouillon : s m ; bavard, qui parle sans savoir ce qu'il dit

marî (se) : v p ; s'égarer, se fourvoyer

marochi, maluchi : s f ; gros maillet ; têta de marochi : grosse tête

marpailla : v a ; gaspiller, dissiper follement

marrein : s m ; terre, gravier

marsî : v n ; sécher ; laissa marsî les foilles : laisser sécher les feuilles

mas : s m ; métairie, ferme, terre labourable, d'où les noms propres : Mas, Dumas.

masageou : s m ; groupe de maisons, hameau

massacre, mansard : adj ; maladroit

massetâ : s f ; charretée

massot, massou : s m ; sorte de char rustique à deux roues ; le char à quatre roues se nomme char-deurbli

massotte : s f ; jeu usité en Forez ; jeu d'écolier : celui qui est caché doit prendre celui qui cherche avant que ce dernier ait touché le but

massouilla : s f ; touffe, fagot ; una massouilla de bouéssoun : une haie de broussailles

matafam : s m ; sorte de crêpe très épaisse qui forme la base de la nourriture habituelle des paysans

matinat : s m ; vent d'est

matolla : s f ; boule de neige, neige qui s'attache aux pieds

matollâ : v n ; faire des boules de neige

maton : s m ; tourteau de suif et de son pour engraisser les porcs ; pan maton : pain fait avec le marc des graines d'où l'on extrait de l'huile

matrouillî : v n ; mâcher, manger

mâtru : adj ; malôtru, chétif

matte : s f ; paquet de chanvre peigné, écheveau

matte : s f ; palette pour battre le beurre ; baguette de tambour

maulou : adj ; maudit ; maulou seit lou jour : maudit soit le jour.

mautraire : v n ; être malheureux, ennuyé, avoir de la peine

may : adv ; davantage, et aussi, plus

mayéri : s f ; chêne ; grosse poutre de plafond

mayeri : s f ; tas d'échalas, piquets pour les ceps

mayliana, miliana : s f ; peau d'anguille qui réunit les deux parties de l'écoussou ou fléau ; toute sorte de corde

maynat : s m f ; enfant : la maynat : la famille, la jeunesse, la troupe

maze, mazotte, mazua, moseille : s f ; fourmi

mazoutî : s m ; nid de fourmi

meclâ : v a ; mêler, mélanger

meclia, meclali : s f ; fourrage, mélange pour les bestiaux ; mélange de grain ; le second mot signifie particulièrement mélange frauduleux dans la marchandise

meichâ : v n ; réussir, aboutir ; te n'as pas ben mechu : tu n'as pas réussi

meinas de Pascos (lous) : chevreaux

mejour : s m ; midi

mejournâ : v n ; prendre un repas vers midi et faire un somme ensuite

melliac : s f ; bouillie, marmelade, purée

melloye : s f ; carex, herbe

menétrâ : v a ; préparer et tremper la soupe

menuses : s f pl ; choses de peu de valeur ; menues parties du cochon : côtelettes, queue, oreilles ... voir légendes et traditions

mento, montoeu : adv ; peut-être

mepole : s f ; nèfle

mercei : s f ; merci, miséricorde

mère : v a ; moissonner

mesaêre : s f ; fourmilière ; on dit d'un enfant qui a des poux : vou est una mesaêre

mesî : v a ; couvrir, remplir

messageou : s m ; domestique, valet

messie : s f ; on nomme ainsi la réunion de 10 à 15 tresses de chanvre ou battaos

messolar : s m ; sabot d'un animal

meta : s f ; borne, but

meta : s f ; moitié ; un ânon de méta n'est jamais bien bâtot : un âne qui a deux maitres n'est jamais bien bâté. Parlâ meta Dio, meta diablou : parler moitié français, moitié patois.

metiara : s f ; farce, bagatelle, jeu

metie : s m ; ancien nom du boisseau ; d'où vient le mot métérée, mesure de superficie, étendue de terrain que l'on peut ensemencer avec un boisseau

meya, meilli : s f ; meule de foin, de blé

meytan, mitan : s m ; milieu

mezère : s f ; suint de laine des moutons

mian-valët : s m ; second valet d'une ferme

miarle : s f ; bille de tabac à chiquer

migeari : s m ; pillard, vaurien

migotte : s f ; fraise. Voir mailloussa.

migouri : s m ; cerises cuites avec de la farine entre deux feuilles de chou ; très apprécié à Boën, St Germain-Laval ...

mingolët : adj ; fluet, grêle, maigrelet

miôletta : s f ; ventre de chevreau ; presure. Voir quai.

miôsâ : v a ; pincer, serrer

miouno : s f ; charmante amie, petite amie

mioura, mira : s f ; ânesse, mule

miraillët : s m ; tiercelet, oiseau de proie

mitâtu : s m ; jeu

mogeâ : v n ; creuser, fouir en parlant des taupes, des porcs

môille : s f ; remous d'un fleuve ; câble

môlâ : v a ; lâcher, laisser, abandonner

mollard : s m ; tertre, remblai, éminence, colline ; d'où les noms propres : Mollard, Dumollard, etc

mollon : s m ; mie de pain

mondament : adv ; tant mondament que seye : si peu que ce soit ; tout mondament : très peu

moreilli : s f ; rond en osier dans lequel on place la cheville d'un timon

morinou, moreilli : adj ; noiraud ; on dit un cheval moreau

morlietâ : v a ; espionner, épier. Voir mourliet

motta : s f ; jeu ; à la motta ou à la tape ; la motta à cachi ou la recondaille

motta : s f ; revanche

motta-prey : s f ; même jeu que la motta ; ce mot signifie tapé, pris

mottella, moterla : adj ; blanc ; una vachi moterla : une vache blanche

mouaêre : s f ; sel, saumure

moucherand : s m ; cépage, sorte de raisin noir plus court que le gâmé ; les mouches l'affectionnent à cause de sa douceur

mouchon : s m ; bout d'un câble, d'une mêche, d'une chandelle

moudâ : v n ; s'en aller, partir

moué : s m ; battoir pour laver le linge

mouéni : s f ; toupie

mouenou : s m ; morceau de fer chauffé placé dans une boîte de bois pour réchauffer les pieds

mouffle : s m ; soufflet, giffle

mouidre, mouyre, mouge : v a ; traire les vaches

mouille : s f ; endroit marécageux

mouilloeres : s f pl ; pluies, humidité ; les mouilloeres fant purî les triffes : l'humidité fait pourrir les pommes de terre

mouna : s f ; guenon, femme laide, vieille vache

mouneiri : s f ; tanière, cabane

mouneiri, môgni, mâni : s m ; hanneton-foulon, insecte

mountaneiri : s m ; vent d'ouest

Mount-Bresoun : nom de lieu ; Montbrison (Loire)

mourai : s m ; visage, figure

mouret, more : adj ; noir, tirant sur le brun

mourgâ : v a ; réprimander, tancer

mourichi : adj ; brun

mourillâ : v a ; museler ; mourillâ ün cayon : c'est lui mettre un clou ou un anneau dans le groin pour l'empêcher de fouiller la terre

mourïn : s m ; petit insecte, espèce de charançon

mourina : s f ; poussière du crin et de la laine

mourliët : s m ; cafard, blatte ; appïnche-mourliet : espion qui écoute aux portes

mourlyî : v n ; mâcher

mournaches : s f pl ; tenailles de forgeron

mourtaisi, mourti : s m ; mortier à piler le sel, les aulx ; le proverbe lou mourti sïnt lous aux équivaut au proverbe français : bon chien chasse de race

mouruegno : s f ; pourriture, crasse

moussella : s f ; plante des prés dont les feuilles ressemblent à celles des pissenlits

moutiala : s f ; belette

moutte : adj ; une chèvre moutte est une chèvre sans cornes

movible : adj ; meuble, facile à remuer, en parlant d'un terrain

mua : s f ; catastrophe, malheur


retour au sommaire